OOAK fashion and repaint doll

by the french artist Corinne Thorner

of Créations COTHO

 

Home   News   Galery   Artist   How to order-Commissions Explanations

Infos   Events   Press   Awards

 

Pièce unique, poupée mannequin d'artiste

par l'artiste française Corinne Thorner

des Créations COTHO

 

Accueil   Nouveautés   Galerie   La créatrice   CGV-Commandes   Explications   Infos   Rencontres   Revue de presse   Récompenses

 

12, 13 et 14 septembre 2014, Madrid, Espagne

Madrid Fashion doll Show Convention 2014

Page 1

Mardi 9 septembre 2014

Youpi!!! ah! j'étais pressée de renouveler cette expérience et repartir pour la MFDS à Madrid!!! N'ayant pas pu prendre de vacances encore cette année, je décide de partir quelques jours plus tôt, et profiter du soleil!

En route! nous partons en voiture de Tourcoing, chouette ville du Nord (A) jusqu'à Charleroi en Belgique (B) et pour prendre l'avion direct pour Madrid (C)! Environ 1340 km ..

Départ de la maison 6h, arrivée Madrid 11h!!!!!??? et bien non!!!  . ahhhhh!!! c'est ce qui était prévu au départ!!! Nous arrivons pour enregistrer nos bagages et apprenons la mauvaise nouvelle, retard pour notre avion, départ 13h30!!! Bouh!!! C'est comme ça qu'elles commencent mes vacances???

Bon allez, j'achète un magazine et un livre de Marc Levy...

Du coup, notre premier repas de vacances est un sandwich SNCF/heu pardon aéroport ;-)... emballé dans un sac plastique beurk !!!

Nous avons la surprise de voir que nous sommes prioritaires à l'embarquement, avec ryanair les derniers ayant fait leur enregistrement sur le web (nous la veille!!) on se retrouve sur les premières places!!! c'est la place du mort? comme en voiture? impressionnant, tout le monde rentre, et nous voyons le tarmac par la porte, et la cabine et le pilote...

Nous voilà arrivés à Madrid, petite longue balade dans l'aéroport pour rejoindre le métro, et le centre ville... Là nos aventures continuent! Ben oui, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Nous avons loué pour le début du séjour un appart-hôtel dans le centre, sauf que arrivé à la bonne adresse, on nous demande de rejoindre le bureau à un autre endroit (10-15 minutes à pied!) croyant faire la maligne, je laisse Michel et les valises à la terrasse d'un café, me disant, on ne va pas aller pour avoir les clefs, avec les valises à se trimbaler et revenir ici!!!? je pars donc seule, je m'explique en anglais, et comprendre les espagnols parler anglais c'est pas facile à cause des "rrrr..."

Aïe, finalement notre logement est à côté du bureau!!! je visite, le spacieux 40m2 prévu, qui n'en fait finalement que 25m2, mais c'est propre, lumineux: un angle avec 3 grandes baies vitrées et normalement il y a internet!

Je repars donc rejoindre Michel qui m'attend tranquillement dans la rue piétonne fashion de Madrid, ma boisson s'est réchauffée!!! oui! il fait 28°!!! chouette!

Nous décidons vu l'heure (19h) et notre état de fatigue (à n'avoir rien fait de la journée), de rester sur place et de manger, il est encore tôt pour Madrid, les terrasses sont encore libres à cette heure... hou la honte: c'est un resto italien!! et on est en Espagne!!! j'ai honte!!

Nous repartons donc rejoindre notre appart-hôtel, nous longeons la Gran Via, la grande rue centrale de Madrid,  les rues sont pleines de monde, mais on ne se sent pas mal, le soleil, les tenues d'été, cela donne vraiment encore l'air des grandes vacances!

Allez, on s'octroie une mini sieste, le temps de tester les matelas, puis il faut ressortir pour la bonne cause: acheter le petit déjeuner des prochains matins (thé, gâteaux et fruits) et une chose essentielle: du papier toilette!!

les commerces restent ouverts très tard ici, 21h à 22h, et ceux tenus par les asiatiques, petites épiceries, même très tard dans la nuit... Nous sommes en plein centre, je ne peux pas rester dans la chambre, allez nous ressortons prendre l'air madrilène à la chaleur estivale...

La lune est là, juste au coin d'un toit d'immeuble,

tout est éclairé, les touristes se promènent, les animations sont diverses: Winnie l'ourson se ballade avec des ballons, il ne devrait pas être couché à cette heure? un footballeur joue du ballon assis par terre, un bassiste nous joue quelques airs de Metallica... Mickael Jackson fait une street Battle avec un beau Black...

 

à demain Madrid!

Mercredi 10 septembre 2014

Dans le reportage de 2013, j'avais déjà parlé de l'étonnante propreté de Madrid, du métro etc... Cette nuit j'ai compris pourquoi! Les poubelles passent vers 1h du mat, les balayeurs vers 2h et la machine avec je jet d'eau vers 3h, et cela toutes les nuits... On petit déjeune tranquillement, et on repart en ballade...

il est à peine 11h du matin, les animations sont actives: nous entendons de loin un orchestre, mes sens ressentent rapidement les vibrations des instruments de musique, alors direction... la musique.

L'orchestre de la police municipale est installée au milieu de la rue piétonne, ils jouent des airs endiablés que reprennent en coeur les spectateurs, majorité sont donc des espagnols, des touristes espagnols en visite dans leur capitale! Certains même dansent et virevoltent chantent plus fort que l'orchestre! Il nous faut trouver l'ombre d'un immeuble, le soleil tape très fort!

Les applaudissements clôturent le concert, nous longeons une rue et tombons sur une extraordinaire devanture: un showroom de pâtisseries à tomber par terre!!!

Il y a tant à voir ici!

j'ai décidé qu'il nous fallait manger espagnol!!! Quand même! Michel n'est pas chaud, il n'aime pas les nouveautés, pas trop les poissons et crustacés, et commander des plats sans comprendre ne lui convient pas. Nous revenons vers la plazza del sol, un petit coin que nous avons aimé l'an dernier et commandons une assiette de 12 tapas et diversités culinaires...

 

Ce n'est pas extraordinaire, c'est adapté aux touristes! mais j'aime les croquettes de pommes de terre, le jambon, le fromage...

  Ne rien faire, prendre le temps de flâner, de regarder les gens passer, presque ne rien dire (ah! les enfants ne sont pas là pour nous assourdir!!!)

Cette ville est plantée d'arbres dans toutes les rues! et ici ce sont même des ibiscus mauves!!

Un trajet en métro est nécessaire pour aller au museo del Traje, le musée du costume, puis un assez long trajet à pied, dans un très grand parc.

les photos sont interdites, la boutique est fermée, donc pas de livres à acheter sur les collections présentées...

 La visite est assez rapide, la faible lumière qui protège les textiles de l'usure et l'éloignement dû aux vitres et vitrines, me frustrent au plus au point!

Comment voir tous ces petits détails, qui se cachent de mes yeux, alors que ces petites mains de couturières, de tisseurs, de tailleurs, de brodeurs, de dentelières, de fileurs, de coloristes qui ont travaillés sur ces tenues il y a 100, 300, 500 ans... ne peuvent arriver plus près de moi!!!

La frustration est vite remplacée par l'excitation des animations extérieures, se prépare un défilé de mode, en vrai là devant moi, je demande l'accès, mais c'est sur invitation...

L'avantage d'avoir visité le musée est que le sortie est à l'arrière de l'installation et que nous pouvons profiter des derniers moments de l'installation. Il est 15h30, le début du défilé est annoncé, tous les petits paquets  de cadeaux sur les bancs sont déjà tous déballés, mais il reste des places, à l'arrière: nous nous installons, et regardons le défilé de mode de David Christian

http://www.dorothysredshoes.es/un-viaje-a-paris-con-david-y-julliet/

La vie en Rose est la première musique à faire défiler les mannequins...

Nous profitons du cocktail à la française: petits pains au chocolat et croissants, fromage, brie, macarons... Les boissons: gin tonic, ou tonic seul, bière locale (bue directement à la bouteille!!! cela fait drôle de voir ces mannequins class, et ces personnalités bien habillées, parées de lourds bijoux, de mini jupes moulantes, de talons hauts perchés, quelques rares hommes sapés... boire la bière au goulot!!!)  nous faisons la queue pour avoir un cocktail de jus de fruits et sirops préparé et secoués devant nous, rien que pour nous!

nous repartons en ballade à travers le grand parc, jeunes et moins jeunes sont allongés dans l'herbe, la rentrée universitaire s'est faite ici aussi, et la fac étant tout près , nombre de jeunes profitent du soleil, ils sont encore en état de léthargie avancée!

Notre retour sur la Gran Via nous fait passer devant un magasin de poupées, la devanture est magnifique, 3 vitrines pleines de poupées, l'intérieur est tout aussi intéressant, nounours, maison et mobilier de poupées,

Nous choisissons un autre quartier pour manger ce soir, de très jeunes femmes font le trottoir, appuyées contre les arbres et les lampadaires de cette rue piétonne, très très passante, cela est plus que troublant, mais il parait qu'ici c'est vaguement légalisé.

 

Tapas Tapas, il me semble me rappeler le nom de ce resto, plutôt une brasserie. Il est encore tôt pour les espagnols et il reste encore de la place sur le trottoir qui fait office de terrasse. le menu est dans toutes les langues (espagnol, anglais, français, Italien, chinois...), plus facile donc de choisir, il suffit donc de mettre le doigt sur un numéro et sur la photo du set de table... Ici le pain est en supplément et les taxes aussi, il y a également un supplément pour la terrasse de 10 € en moyenne!! J'ai donc gouté une version de moules et de gambas aux amandes. Il est drôle de manger 10 moules dans un coquelon, alors que dans le ch'nord, en cette pleine période de braderie, on mange 10 fois cette quantité version moules-frites!

Les passants déambulent, la police passe en voiture électrique toutes les 5-10 minutes, les vendeurs ambulants de contrefaçons s'installent rapidement en étalant leur marchandise sur des carrés de toile au sol et détale aussi vite dès que la police se fait annoncer en tirant sur les ficelles des 4 pointes du tissu pour en faire un baluchon aussitôt lancé sur l'épaule ... C'est amusant: c'est exactement la même technique que nous avons vue à Milan... Tout s'exporte!

Des cochons au balcon!

ils essaient de s'évader du second étage en sautant par le balcon! ils ont raison: ils entendent les miam de satisfaction des clients des étages inférieurs, en train de déguster tranches de jambon et charcuteries diverses!!!

Nous repassons par la grande place de la Puerta del Sol, nous découvrons l'immense magasin de matériel informatique au logo à la pomme, il occupe un rez-de-chaussée magnifique...

Un groupe de Mexicains anime la place, ils jouent des morceaux typiques, chantent et posent pour des photos avec les touristes en leur mettant un grand sombrero sur la tête... Je leur donne une pièce et ils me donnent leur carte de visite: ils animent fêtes divers, mariages etc...

Je suis très intéressée par leurs costumes, les noeuds de leur chemise, les ornements en métal le long de leur pantalon, leurs ceintures aux motifs dorés, les chaussures brillantes... Ils sont superbes!

est-ce qu'on se laisse tenter par un petit dessert avec de rentrer? De la glace au yaourt avec des fruits frais... hum!!!

Encore une bonne journée de passée à Madrid, et encore je ne vous ai pas tout montré!!! comment faire??

A suivre!!!!  ==> Page 2

 

   
   

 email:email c.cotho@orange.fr

I am by no means affiliated with the initial manufacturer of these dolls.

 The images of this site are the sole property of the artist and must not be reproduced in any form without her authorization.

 All rights reserved-Copyright 2001-2014 -Corinne Thorner for  Creations Cotho

Creations Cotho dolls aren't toys. Not for children.

They are dolls colector's.

Je ne suis pas affiliée au fabricant initial de ces poupées.

Les images de ce site sont la seule propriété de l'artiste et ne doivent pas être reproduite sous aucune forme sans son autorisation.

Tous droits réservés- Copyright 2001-2014- Corinne Thorner pour les Créations COTHO* marque déposée.

Les poupées des Créations COTHO ne sont pas des jouets. Ne conviennent pas aux enfants. Ce sont des poupées de collection.